Cameroun : Eto’o et Milla dans la même équipe

Article : Cameroun : Eto’o et Milla dans la même équipe
Crédit:
8 mars 2021

Cameroun : Eto’o et Milla dans la même équipe

La CAN-U20 2021 est terminée. Le Ghana est venu à bout de la valeureuse équipe de l’Ouganda. Les Cranes ont joué leur chance, sans pouvoir changer leur sort. Au pays du regret, ils rejoignent ainsi le Cameroun. Favori battu par ces mêmes Ghanéens, malgré les remarquables présences d’Eto’o et de Milla dans leur équipe.

Eto’o à la création…

Sorti leader de sa poule avec neuf points, le Cameroun était bien parti pour remporter sa seconde CAN U20. Après celle de 1995, les Lionceaux couraient vers un nouveau trophée quand soudain arriva le Ghana.

Moins forts qu’eux, les juniors Ghanéens ont usé de leur expérience pour sortir des griffes de leur félinité. Les quadruples champions d’Afrique U20 ont profité avec brio du mauvais choix de Christophe Ousmanou, l’entraîneur camerounais. Lequel avait trouvé judicieux de se passer de son numéro 10 et meilleur élément : Étienne Eto’o Pinéda.

Lire : Etienne Eto’o Pineda : au nom du père, ou de la mère ? – Camfoot.com

Le fils du légendaire Samuel Eto’o méritait pourtant d’être parmi les onze entrants de ce quart de finale. Lors de la 3e journée contre le Mozambique, le sociétaire d’Oviedo en Espagne lançait magnifiquement son tournoi avec 2 buts (dont un coup-franc sublime) et un caviar. Victoire 4-1 du Cameroun.

Passeur décisif sur l’ouverture du score contre le Ghana, le Cameroun aurait certainement gagné si Eto’o avait été titulaire. Le meneur de jeu aux allures de CR7 tentera de se consoler avec le titre de joueur le plus décisif de son effectif. En 2 matches de Coupe d’Afrique, le spécialiste des coups de pieds arrêtés a inscrit 2 buts et délivré 2 passes décisives pour… Milla.

Milla à la finition…

Comme un symbole, toutes les passes décisives d’Eto’o à cette CAN étaient pour Milla. Non pas Roger, mais Kevin-Prince, l’homonyme de Boateng l’international Ghanéen.

Le jeune Lion pour rendre hommage au Vieux Lion célébrait même ses buts en dansant l’Assiko au point de corner tel celui-ci au Mondial 1990. Une chance qu’il n’aura pas lors de la séance des tirs aux buts contre le Ghana, auteur du raté qui éliminera le Cameroun. Son but lors des prolongations n’aura malheureusement servi à rien.

L’unité à la conclusion…

Cette 22e édition de la CAN U20 avait un fort accent camerounais. En plus des présences sur et en dehors du terrain des mythiques Samuel Eto’o et Roger Milla, de Muril Njoya sur le banc de la Mauritanie, on pouvait noter celles de deux fils d’anciens Lions Indomptables. À savoir :

  • Enzo Tchato arrière droit fils de Bill Tchato
  • et Sunday Jang Junior, co-meilleur buteur du Cameroun avec Milla et Eto’o, fils de Sunday Jang.

Lire : CAN U20 : le Cameroun remporte le match d’ouverture contre la Mauritanie – Camfoot.com

Bill Tchato, accroupi, dossard numéro 2

On ose ainsi espérer que derrière ces remarquables talents, se cache un collectif majestueux. Un Milla et un Eto’o définitivement réconcilié pour porter plus haut encore les quintuples champions d’Afrique. L’incarnation même de l’union de l’avenir et du passé d’une histoire glorieuse que le football aimerait entendre de nouveau.

Partagez

Commentaires