Le football se joue à 12

Article : Le football se joue à 12
12 mai 2020

Le football se joue à 12

Bien que certaines saisons soient officiellement terminées, la question sur la reprise des championnats continuent de se poser. Les pro et les anti s’affrontent encore pour donner la victoire aux opinions qu’ils défendent. Une lutte acharnée. Un combat perdu d’avance, une rencontre sans supporters.

Ultra protégé

Pour ceux qui en doutaient encore : le football se joue à 12. Raison pour laquelle, un match à huis-clos est une sanction. Un intense moment de réflexion durant lequel l’équipe punie regrette amèrement de jouer en infériorité numérique. Même aujourd’hui…

En effet, s’il y a une année qui a été profondément marquée par les incartades des supporters, c’est bien celle-ci. Entre racisme et vandalisme, les virages ont donné le ton à un football européen dépassé. Largué depuis par une pandémie qui nous oblige à porter un voile : à s’habiller comme un ultra… pour survivre.

Pourquoi les Ultras sont si importants pour le football ?

La messe est dite

Pour voir dans quelle mesure, on pourra rallumer la flamme du soccer. Lui rendre ses tifosis les plus remuants, histoire de redonner aux enceintes leur caractère religieux. Le Camp Nou n’est-il pas surnommé la Cathédrale ?

Une homélie sans auditoire n’est pas une homélie. Pas de supporters pas de football. Le mieux ce serait d’imiter les états et de « déconfiner » le sport roi progressivement. Les joueurs vêtus comme des ninjas ? Peu importe. Les gradins doivent se remplir méthodiquement : en tenant compte des gestes barrières. Masqués, gantés, assis sur leurs sièges, les supporters seraient alors séparés par la distance sociale préconisée. Sans omettre toutefois de conserver la même envie d’encourager leurs athlètes.

Les ultras d’abord

Aussi, la priorité devrait être donnée aux supporters les plus passionnés. Les fans les plus «excités», prêts à chanter, à pousser des cris pour pousser leur équipe. C’est ce bruit qu’on recherche en allant dans un stade : cette joie. Un match sans bruit est un match à huis-clos : une sanction. Le but est de redonner de l’espoir à un monde malade. De sortir les tifos pour habiller (protéger) les tribunes. S’il faut revoir le football, mieux vaut qu’il soit bien mis et en bonne santé. Sinon ça ne vaut pas peine…

Partagez

Commentaires

mareklloyd
Répondre

"S’il faut revoir le football, mieux vaut qu’il soit bien mis et en bonne santé. Sinon ça ne vaut pas peine…"

Il y a trop d'argent en jeu pour qu'on attendent que les supporters puissent être de la partie. Mais c'est vrai que sans le douzième homme, c'est naze...

Bel article.

Fouda Fabrice
Répondre

Merci. J'ajouterais juste que le sport c'est l'expression de la bonne santé. Un malade ne fait pas de sport. C'est mieux que tout reprenne en même temps et dans les meilleures conditions.