Tuchel viré, Paris repart à zéro

Article : Tuchel viré, Paris repart à zéro
25 décembre 2020

Tuchel viré, Paris repart à zéro

Thomas Tuchel n’est plus l’entraîneur de Paris. Le meilleur technicien de l’ère Qatarie vient de se faire éjecter, après une victoire 4-0 sur Strasbourg. Mauricio Pochettino prendra sa place et aura la lourde tâche de construire une équipe qui semble avoir fait le mauvais choix.

L’histoire à la poubelle

C’est quasiment une règle au nouveau PSG. Si vous voulez être sûr de partir, il faut faire partie de l’histoire du club. En plus de mettre ses véritables anciennes gloires sur le côté, les dirigeants qatariens se chargent aussi des nouvelles.

Après Cavani, c’est au tour de Tuchel de se faire saquer sans ménagement. Le premier entraîneur à mener les Bleus et Rouges en finale de Ligue des champions succède malheureusement au meilleur buteur de leur histoire. Quel avenir radieux veut-on construire sans passé glorieux ? On se le demande bien…

Pocho, le nouveau « mister » ?

La dernière fois que les Qataris ont viré un entraîneur en cours de saison, c’était en décembre 2011. Antoine Kombouaré, champion d’Automne, partait et laissait alors son siège à Carlo Ancelotti. Une arrivée en fanfare qui devait se terminer en queue de poisson la saison d’après.

Sans avoir remporté le titre de champion qui lui était promis la première année, l’Italien se rattrapera la deuxième. Avec 83 points, 12 de plus que Marseille, il soulèvera son seul trophée au PSG. Sera-t-il pareil pour l’ancien tacticien de Tottenham ?

Un palmarès néant, un grand rêve

Malgré tout l’amour que lui porte les médias, Pochettino reste un entraîneur sans titres. Il est d’ailleurs le seul de l’ère QSI à débarquer avec ce statut. Kombouaré et Tuchel, les moins titrés de cette période, avaient au moins gagné des coupes nationales. La Coupe de France pour le premier et la Coupe d’Allemagne pour le second.

Même s’il a joué la finale de la C1 avec les Spurs, c’est sur un échec que l’Argentin reviendra dans la capitale française. Paris prend donc un gros risque, d’autant plus que l’effectif devrait être moins reluisant l’an prochain.

Leonardo écouté, dribblé et bientôt viré ?

S’il y en a un qui devait être content après l’annonce de cette éviction, c’est bien Leonardo. Le directeur sportif du Paris SG a enfin eu ce qu’il voulait. Tuchel est parti de Paris mais Allegri n’est pas arrivé. Le Brésilien a été écouté sans être suivi. Une situation bien résumée par le site Foot Mercato :

« Comme il y a deux ans et demi pour Thomas Tuchel, c’est bien Doha qui a tranché pour le nouvel entraîneur en favorisant finalement Mauricio Pochettino. Une manière de contre balancer aussi un peu le pouvoir de Leonardo, tout en nommant un entraîneur libre et réputé sur la scène européenne »

La traditionnelle guerre parisienne qui oppose le directeur sportif à l’entraîneur peut donc commencer. Le nouveau manager est là et l’ancien pourrait s’en aller s’il ne fait pas le poids. Affaire à suivre…

Partagez

Commentaires