Ligue 1 : Paris de retour ?

Article : Ligue 1 : Paris de retour ?
3 octobre 2020

Ligue 1 : Paris de retour ?

Ce vendredi 2 octobre 2020, le PSG a infligé au SCO d’Angers une sévère défaite. Une victoire 6-1 qui a vu Florenzi, Neymar par deux fois, Draxler, Gana Gueye et Kylian Mbappé inscrire leurs noms sur le tableau d’affichage. Un remarquable acte de présence qui nous renvoie aux plus belles heures de l’ère Qatarie en Ligue 1. Synonyme de retour en force du club parisien ?

12 bons points de pris

Bien qu’elle ait mal débuté, la saison du PSG se trouve actuellement sur de bons rails. Quatre victoires sur quatre matchs après le Classico qui démontrent la force mentale des Bleus et Rouges. Après les deux insuccès face à Lens et Marseille, Marquinhos et les siens ont très bien réagi. Suscitant certainement la peur des autres concurrents. Lesquels les voyaient déjà probablement évincés de la course à leur succession.

Une bonne préparation pour la C1

Cependant, les récentes victoires parisiennes n’apportent pas que des points. Elles participent également à la réhabilitation de l’esprit du finaliste de la dernière Ligue des Champions. Paris veut faire mieux que sa meilleure saison en C1, et ça tombe bien. Les batteries sont rechargées et le groupe semble à leur portée. Même si les retrouvailles avec Manchester United et Leipzig ou la découverte des Turcs de l’Istanbul Başakşehir ne devraient pas être cordiales…

Le cas Icardi

Au sein de cette atmosphère de confiance, se cache un petit bémol. Un attaquant à près de 50 millions d’euros qui tarde à revenir en forme. Mauro Icardi, le remplaçant de Cavani, a encore fait un match sans marquer. Son doublé à Reims n’a pas été suivi par d’autres réalisations. Un ou deux buts qui auraient pu éloigner les nuages gris qui assombrissent ses prestations actuelles.

La question qui se pose est donc : « Est-ce qu’il restera titulaire ? ». Draxler est en forme, Di Maria va revenir et une recrue devrait arriver à son poste pour booster la concurrence. Très mauvaise nouvelle pour ce renard des surfaces que Tuchel n’apprécie pas forcément. La faute notamment, à son manque d’efforts. Le coach allemand n’est pas un adepte des joueurs qui attendent le travail des autres pour briller. « On doit travailler tous ensemble », aime-t-il à rappeler…

Partagez

Commentaires