Racisme en Europe : du pareil au même ?

Article : Racisme en Europe : du pareil au même ?
21 février 2020

Racisme en Europe : du pareil au même ?

Certains pays se plaisent à donner des leçons à d’autres en matière de racisme. Vous êtes ci, vous êtes ça : nous ne sommes pas comme vous. Une attitude condescendante qui fait de vous la voix d’une race supérieure, laisse le problème se propager et vous éloigne de la réalité. Celle-là même qui veut que l’homme soit ondoyant, divers et souvent raciste.

Paul Pogba

Les envies de départ de Paul Pogba de Manchester ne datent pas d’hier. Le Français y a débuté en pro en 2011. Avant de décider de partir, dégouté par son maigre temps de jeu. Meurtri ce jour où Sir Alex Ferguson a décidé de faire jouer un défenseur, l’actuel Lyonnais Rafael, à sa place de milieu de terrain de prédilection.

Ceci étant, lorsque Paul annonçait à son manager qu’il quitterait Manchester pour la Juventus, celui-ci lui rétorqua : « La Juve, ils te veulent ? Tu ne vas pas jouer. Ils sont racistes. Ils n’aiment pas les Noirs. »* La suite tout le monde la connaît. La Pioche s’est fait un grand nom en noir et blanc. Est revenu en Angleterre en tant que joueur le plus cher de l’histoire, a subi le racisme de la part de ses supporters mancuniens et a redemandé à partir d’un club où il ne joue (encore) plus. Probablement pour rejoindre la Juventus (encore une fois).

Moïse Kean

Un récit rocambolesque qui nous rappelle les péripéties de Moïse Kean. Sélections en équipe nationale, qualité de finition, le très prometteur buteur d’Everton a tout perdu depuis qu’il a quitté la Juventus : ce club qui lui a tout donné. La faute à son capitaine, Bonucci, coupable de ne pas avoir défendu son coéquipier face aux cris de singe des supporters de Cagliari.

«  Pour moi, c’est du 50-50 entre ces gens-là et Moise Kean qui n’aurait pas dû célébrer de cette manière », a lancé le défenseur de la Vieille Dame. Provoquant la colère du jeune Noir, l’indignation de ses nombreux soutiens et son départ pour l’Angleterre. Une arrivée brutale qui aura un effet néfaste sur sa progression. Et ce, jusqu’au jour où un autre italien, un ancien turinois, arrivera et le relancera : Carlo Ancelotti.

Antonio Rüdiger

De quoi mettre la puce à l’oreille de l’allemand Rüdiger, venu à Londres subir le racisme qu’il tentait en vain d’échapper en quittant Rome. Une attitude incarnée par cet enfant effrayé. Ce minot qui le fuyant, refusait de se mettre devant lui, prétextant qu’il ressemble à un singe. Un bambino victime lui aussi de ce monde qui vous sourit pour mieux vous faire souffrir : l’Italie. Le refuge des footballeurs noirs dont on ne veut plus. Lukaku, Smalling, Ashley Young, Pogba et autres Moses renaissent dans La Botte comme Eto’o avant eux. Le Camerounais chassé de Barcelone par Pep Guardiola, pour une question de feeling.

*Paul Pogba : l’incontournable. Intérieur Sport – Canal +

Partagez

Commentaires