CAN 2021 : une saison blanche et sèche

Article : CAN 2021 : une saison blanche et sèche
Étiquettes
16 janvier 2020

CAN 2021 : une saison blanche et sèche

La nouvelle est tombée ce mercredi 15 janvier. La prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) se jouera en hiver. Sous le soleil zénithal qui décrit ce mois tomberont donc des flocons de neige. La nouvelle formule de la Coupe du Monde des Clubs a eu raison de la nouvelle formule de la CAN : un nouveau désaveu pour le football africain.

Organisée en été, en pleine saison des pluies, la CAN moderne était supposée mettre l’Afrique du foot sur le bon chemin. Elle devait permettre aux Afropéens de rallier leurs sélections sans prendre le risque de perdre leur place en club, et donner plus de panache à la compétition reine du football africain… Dommage.

Afropessimisme

Un couac encore une fois lié à la volonté du football africain de privilégier une partie de ses enfants. On avance, on recule : on revient sur une décision sans tenir compte de l’africanité de la situation. L’été et l’hiver sont évoqués comme s’il n’y avait pas de saison sur le Continent Noir. Un langage qui démontre bien que les Africains s’éloignent de leur réalité.

À sens unique

La Coupe d’Europe passe à 24, la CAN passe à 24. Les clubs européens ne veulent pas libérer les joueurs africains, on joue en Juin. Un joueur africain brille en Europe, il est élu meilleur joueur africain. Et l’Afrique alors dans tout ça ? Est-ce qu’un européen qui gagne en Afrique peut être élu meilleur joueur européen ?

Autant de questions, de réponses qui montrent simplement que le football africain n’évolue pas. Il travaille juste pour les autres. Et comme le dit un proverbe africain : « on n’éduque pas son enfant en nourrissant celui du voisin. »

Partagez

Commentaires