Choupo – Moting : Celui qui a relevé Paris

Article : Choupo – Moting : Celui qui a relevé Paris
27 septembre 2019

Choupo – Moting : Celui qui a relevé Paris

Le 14 Septembre dernier sur le plateau du Canal Football Club, l’inusable Pierre Ménès déclarait :

« Faut quand même noter qu’il y a eu deux ou trois ballons en profondeur vers Choupo-Moting qui auraient été certainement plus dangereux si Mbappé avait été à sa place, mais ChoupoMoting c’est Choupo-Moting… Il a déjà mis trois buts, on peut déjà le mettre dans le formol »

On rappelle tout de même que le formol est un produit utilisé « comme fixateur et conservateur de cadavres ». Que certains ont trouvé cette sortie drôle. Et que Choupo – Moting a une famille qui regarde ses matches. Qui a certainement été touchée par cette énième attaque gratuite à son endroit. Lui qui n’a jamais demandé à signer à Paris. Ce dimanche-là, le débat était porté sur la victoire 1-0 du PSG sur Strasbourg. Et le magnifique but de Neymar montrait bien que ces critiques n’avaient pas lieu d’être.

Un contexte difficile

J1. Une victoire 3-0 sur Nîmes, et Paris retrouve les sommets de la Ligue 1. Un moment de joie rapidement abrégé par le Stade Rennais la journée d’après. Les récents bourreaux des Parisiens en finale de Coupe de France viennent encore à bout de l’escouade de Tuchel (2-1). Et plonge le PSG dans l’ambiguïté. Les champions de France semblent avoir perdu leur superbe. Au point où l’infortune s’en mêle et emporte Cavani et Mbappé sur une « civière » lors du même match. Contre Toulouse, le C et le M de la MCN rejoignent le N hors des terrains. ECM17 entre en jeu. Et le PSG change de visage.

Sans moi Paris serait pris

A juste titre, on parle beaucoup de l’apport de Gana Gueye dans cet effectif. Ce qu’on on oublie cependant c’est qu’il est plus facile pour un joueur de s’intégrer dans un collectif en confiance. Que de s’imposer dans une équipe en plein doute. Lorsque le milieu de terrain sénégalais arrive à Metz, Paris a retrouvé du poil de la bête.

Un sourire redessiné par la performance de grande classe de Choupo – Moting une semaine auparavant. 0-0 à la mi-temps, le Lion Indomptable permettra à son équipe de l’emporter 4-0. Notamment grâce à un but génial couronné par un doublé. Pour le plus grand plaisir d’un Parc des Princes scandant son nom avec entrain. Une performance qu’il récidive en Lorraine en marquant le but du K.O. Succès 0-2, 9 points sur 12 et la trêve hivernale peut arriver dans les meilleures conditions relancer un club en proie au doute.

Un bilan régénérateur

Paris – Toulouse et Metz – Paris sont ces rencontres qui ont revigoré la saison du PSG. 0 but encaissé. 6 buts marqués dans lesquels Choupo – Moting est impliqué à chaque fois. Face au Téfécé, le camerounais marque le premier. Influence le second sur une talonnade. Marque le troisième. Et grâce à une frappe déviée en corner, est à l’origine du quatrième. Quand face à Metz, il dévie d’une Madjer le ballon sur Bernat, qui cause le pénalty transformé par Di Maria. Et marque le deuxième.

En somme, le jeu proposé par Choupo – Moting permet à ses coéquipiers de mieux s’exprimer. Bien que ceux-ci continuent de l’ignorer sur le terrain, sa sortie contre Reims démontre encore l’importance de sa présence. Sa blessure n’a fait que ressortir les défauts de Paris : des individualités solistes qui cherchent à briller aux dépens du collectif. Le PSG aurait perdu avec Choupo qu’on lui aurait collé cette mésaventure sur la tête. Aussi, on peut penser ce qu’on veut de ce joueur, il reste un footballeur de classe mondiale. Il suffit de lui faire confiance.

Un Paris gagnant

Bounedjah a donné la Coupe d’Afrique à l’Algérie. Le Portugal a été champion d’Europe grâce à Eder. La France a gagné la Coupe du Monde avec un attaquant titulaire qui n’a pas marqué. Olivier Giroud a permis à Chelsea de glaner son seul titre l’an passé, un trophée européen. Et le Liverpool d’Origi a battu le Barça de Messi 4-0. Avant d’aller remporter la Ligue des champions 2-0 contre le Tottenham d’Harry Kane.

Le football nous parle et on refuse de l’écouter. De constater que les statistiques de Choupo Moting lors de ses deux premières apparitions cette année ressemblent à celle de Divock Origi lors de ses deux premières apparitions en Ligue des Champions l’année passée. C’est-à-dire 3 buts en 2 matches. 6 buts marqués, 0 encaissés, les contextes sont surement différents. Mais la réalité c’est qu’il y a un entraîneur allemand qui a osé. Et un autre qui a battu le Real Madrid 3-0 avec Choupo Moting sur le terrain…

Partagez

Commentaires

Jean-Luc
Répondre

En effet, Eric Maxim Choupo-Moting reste un élément important dans l’effectif de Thomas Tuchel. Le joueur de Ligue 1 a démontré qu’on peut compter sur lui lors des grand rendez-vous.

Fouda Fabrice
Répondre

C'est tres important d'impliquer le collectif en entier dans les challenges de la saison.